L'Unité Douleur Thoracique : 1 an

L'un des problèmes pratiques à la fois les plus fréquents et les plus difficiles en médecine est le diagnostic et l'évaluation pronostique chez un patient ayant une douleur thoracique. Ce symptôme peut en effet correspondre à une très grande variété de causes, dont le pronostic et le traitement sont très variables, allant de précordialgies "sine materia" à des causes gravissimes et nécessitant un traitement urgent, tels que l'infarctus du myocarde, la dissection aortique ou l'embolie pulmonaire.

L'un des buts de l'Unité Urgence Douleur Thoracique de la clinique Belledonne est en premier lieu de répondre à une demande très importante notamment des médecins généralistes qui sont très souvent confrontés à ce symptôme. En second lieu, il s'agit de sécuriser le parcours de soins du patient qui est scopé dès son arrivée et troisièmement d'établir un diagnostic rapide et d'éviter les hopitalisations inutiles pour des étiologies bénignes. Les moyens sont ceux d'une unité de lieu d'un plateau technique complet accessible H24 dont le fonctionnement fait l'objet d'un protocole.

Après un an de fonctionnement, 1500 patients ont été admis, avec une évolution des admissions d'environ 130 prises en charge par mois. La durée moyenne de séjour des patients est de 2 h 57 mn.

51 % des patients sont envoyés par un généraliste, 19 % par le SAMU ou les pompiers. Une coronarographie est réalisée dans 20 % des cas. Seulement un tiers des patients sont hospitalisés en cardiologie et 66 % retournent à leur domicile.

 

En conclusion, l'Unité Urgence Douleur Thoracique représente un gain considérable pour les patients en permettant un accès direct à un service spécialisé, l'établissement d'un bilan rapide complet et seulement 35 % d'hospitalisation.